Consell Comarcal del Baix Empordà Accés ràpid a les àrees del Consell Comarcal
   
Català Castellano English Deutsche Deutsche
Situation géographique Territoire et ressources Tourisme actif Culture Gastronomie Hébergement Agenda d'activités Recommandations Publications Qualité
Les indians ou americanos
Casa IndianoLe nom d’indianos ou americanos a été utilisé de façon populaire dans notre pays pour désigner toutes les personnes qui ont émigré en Amérique, y ont fait fortune, puis sont revenues au pays.
L’arrivée d’un indiano était toujours un grand événement pour le village : les autorités et les habitants le recevaient avec enthousiasme et en musique. En général, les indianos annonçaient leur retour à l’avance et demandaient à une personne de confiance de surveiller la construction de la maison où ils allaient s’installer. Leurs maisons étaient de style antillais : grandes, presque toujours de deux étages avec des balcons ornant toute la façade, comprenant de nombreux détails de lignes néoclassiques, néogothiques et d’art nouveau adaptées à l’architecture coloniale, avec un grand patio à l’arrière présidé par des façades avec arcs et de belles peintures murales.
Nos grands-parents et arrière-grands-parents étaient véritablement impressionnés par ces personnages qui étaient partis sans le sou et étaient revenus après avoir fait fortune, vêtus comme de grands seigneurs, parlant un mélange de catalan et d’espagnol sud-américain, accompagnés de domestiques noirs ou mulâtres, ramenant perroquets, bois nobles, palmiers… et qui expliquaient mille aventures qui les fascinaient.   On peut trouver de beaux échantillons de l’architecture des indianos dans différentes localités du Baix Empordà: Sant Feliu de Guíxols (où ils étaient  appelés les càncamos), Begur et d’autres villages comme La Bisbal, Corçà, etc.
Outre leur architecture, nous pouvons encore observer aujourd’hui les palmiers qui embellissent certaines promenades maritimes de nos côtes, les palosantos (plaqueminiers), les magnolias et surtout les habaneras, que nous écoutons encore aujourd’hui en savourant un verre de cremat (café brûlot).   Ceci dit, beaucoup d’autres personnes qui émigrèrent en Amérique rentrèrent au pays sans le sous ou succombèrent à la malaria. Mais ces personnes-là ne sont pas appelées indianos...

> Les pirates et les corsaires > Les indians ou americanos > Les contrebandiers et les chemins de... > Le monde des bouchonniers > Les extravagantes années cinquante à... > Le petit train > + informació (fr)
rutes GPS Baix Empordà
Activitats
Més informació


Consell Comarcal del Baix Empordà
C/Tarongers, 12 · Tel. 972 642 310 · 17100 La Bisbal d'Empordà · turisme@baixemporda.cat - Google+
© 2006-2007 Consell Comarcal del Baix Empordà
disseny web comunicatek
Aquesta acció està subvencionada pel Servei Públic d’Ocupació de Catalunya en el marc dels Programes de suport al desenvolupament local